La référence aéromodélisme en Picardie

Actualité

partenaires


    Le Nieuport 17 N° 175

    Partagez

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Mar 3 Avr 2012 - 14:55

    Et non pas la queue de mes jambes !!!!!!

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Jeu 5 Avr 2012 - 16:46

    Après quelques soucis avec le carburateur Wabro (changement des membranes et nettoyage complet), le Quadra a enfin fait entendre le son de sa voix.[img][/img][img][/img] J'aurai voulu faire une vidéo mais hélas mon appareil (que j'ai réparé ) ne prend plus de vidéo (sans doute un contact mal placé,on verra c'a plus tard)
    Pour les connaisseur le bruit ressemble a celui du Le Rhône équipant les Morane Saunier; J’ai entrepris les réglages fins, et fait tourner le zing sur la pelouse. Cela pousse très fort, c'est autre chose que le 25 cc, et je me demande si ce n'est pas un 38 cc que j'ai monté dessus!Il entraine facilement une 19X8 et probablement une 20X8 aux alentours de 7000 T/mn;Les seuls petits problèmes proviennent du ralenti, qui ne peut descendre au dessous de 1000 T/mn (allumage par volant magnétique et module Atom)(A l'origine le moteur était équipé de vis platinées que j'ai supprimé et le remplaçant par un petit module qui m'a couté 100 Fr de l'époque)*
    Le second problème provient des vibrations au ralenti (sans doute du au mauvais calage de l'hélice)qui à fait sauter les goupilles de fixations des charnières de profondeur (elles n'étaient mal collées). [img][/img][img][/img]
    En bref, il y aura tout intérêt, après le 1 vol(s'il vole) à inspecter rigoureusement toutes les fixations des commandes, charnières , et autres comme l'on devrait le faire avant chaque séances (cela s'appelle la "Pré Vol")

    Invité
    Invité

    Le premier vol du Nieuport 17

    Message par Invité le Lun 14 Mai 2012 - 8:51

    C'est enfin le bon jour , pas trop de vent mais de travers, dommage!
    [img][/img]
    L'appareil est monté en 2 /3 mouvements, et le moteur est démarré.Après une "prévol" minutieuse, on s'aligne sur la piste.
    [img][/img]
    Raoul Lufbery pousse les gazes en tournant la tête de gauche à droite pour vérifier qu'il n'y a personne devant, et c'est parti mon Kiki !
    [img][/img]
    Le décollage est digne du vrai (pour l'avoir vu voler), la trajectoire est bonne et la montée correcte. Un petit réglage léger sur le trim d'ailerons et ce sera à peu près tout ce qu'il y a à faire !
    [img][/img]
    Après une rapide prise d'altitude et un passage à la verticale, je constate que le vol (de l'avis de tous) est lent et réaliste, comme le vrai! Signe que le profil Naca 2412 est parfait pour cette semi maquette, mais une petite chose me tracasse ! l'appareil vole légèrement queue basse, à cause d'un fort "piqueur moteur" (a rectifier en enlevant des cales)
    La maniabilité est très bonne et les trajectoires sont très propres, malgré un vent traversier assez fort en altitude (ce que les Biplans n'aiment pas du tout). Après 10 mn de vol, il est temps de poser l'avion. Sous un stress compréhensible, il faut qu'il rejoigne la planète ! Partant de très haut je réduis les gazes à fond et pique vers le sol ! Les haubans sifflent, mais la vitesse de chute augmente peu.
    [img][/img]
    Notre fameuse "banquette" de terre fait son office et génère des vents cisaillant à 2 ou 3 m de sa crête, qu'il faut contrer à coups d'ailerons!La vitesse d'attéro est très rapide, mais j'arrive à aligner l'appareil sur la partie gauche de la piste !
    [img][/img]
    Le touché des roues est parfait, mais passé le petit bois qui protège l'entrée de piste du vent du Nord, les rafales font dévier le Nieuport dangereusement sur la droite !Je contre à la dérive, et catastrophe l'avion s'embarque sur une roue, le saumon droit touche le sol et c'est le capotage "cul par dessus tête" .Aie !!!!!Compte tenu du poids du modèle (9Kgs) les dégâts vont êtres sérieux !
    [img][/img]
    Que nenni fit-il!!!!! les dégâts ne sont que de la bricole, la construction est solide ,et le montage souple des câbles, à protégé la cellule, et les ailes. Sous l'impact ils se sont détendus et on sauté de leurs fixations grâce à l'emploi de chapes acier, protégeant et amortissant les chocs .Seuls les 2 saumons d'ailes ont morflé!Ils seront vite réparés !
    Retour au park , pour vérifications.
    [img][/img]
    Comme je le disais plus haut le tout à bien tenu, le capotage à été impressionnant mais seuls les 2 saumons d'aile ont pris.
    [img][/img]
    En conclusion:
    Je n'irai pas jusqu’à dire que l'avion peut être piloté par un débutant, mais presque (il faut avoir un peu l'habitude des biplans surtout par vents de travers). L'avion est facile et docile (ce que j’espérai en concevant le plan) le vol est d'une réalité époustouflante,et le bruit du moteur est presque conforme au vrai.

    Les points à revoir:
    Le piqueur moteur !(enlèvement des cales)
    Le débattement de la gouverne de direction à réduire de 50% (compte tenu de la surface de la dérive le moindre écart violent se traduit par une embardée de l'avion (due à l'étroitesse de son train d’atterrissage)et un capotage assuré! (C'était le cas sur les "vrais")
    Pour le reste c'est tout bon ! Nono tu peux y aller, c'est un bon avion !

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Mar 15 Mai 2012 - 15:34

    La réparation
    Le temps de démonter les saumons endommagés, et la reconstruction commence.
    [img][/img]
    La mesure des pièces,le découpage et l'ajustage n'a pris que quelques minutes de soins intensifs, le temps que le pistolet à colle soit à température !
    On monte , on essaye , on coupe, tout se présente pour le mieux et au bout de 30 mm, le tour est joué !
    [img][/img]
    Idem pour l'aile supérieure, ou j'ai pris soin de retirer la cocarde (par fainéantise de la refaire)
    [img][/img]
    [img][/img]
    Il ne reste plus qu'a entoiler , à peindre et à reposer les cocardes !

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Mar 15 Mai 2012 - 19:21

    L'entoilage est réalisé sur les 2 ailes
    [img][/img]
    Une première couche de peinture et le reste on verra demain !
    [img][/img][img][/img]
    avatar
    thunder1000
    senior master sergeant
    senior master sergeant

    Messages : 185
    avions abattus : 224
    Date d'inscription : 19/01/2010
    Age : 43

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par thunder1000 le Jeu 17 Mai 2012 - 11:37

    Du bon boulot j'aime! Tu utilises de la colle chaude, cela va bien?

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Ven 18 Mai 2012 - 7:53

    Ouais ! c'est rapide et ç'a colle très bien et surtout ç'a tien !

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Lun 21 Mai 2012 - 8:58

    Le second vol du Nieuport, après quelques réparation et changement d'hélice.
    [img][/img]
    Pierre surveille avec attention le Nieuport durant la chauffe moteur.
    Après quelques déboires dus en partie à une inversion de tuyau d'alimentation en essence, suivis d'un réglage moteur (Changement d'hélice avec un pas plus fort,car je n'avais plus le même modèle)le moteur daigne ronronner !
    [img][/img]
    Et c'est reparti pour un second vol.
    [img][/img]
    Raoul Lubfery s'aligne et décolle pour un vol d'essais
    [img][/img]
    Le moteur ne prend pas ses tours, et ç'a ratatouille un max !L'avion est toujours à la limite du décrochage surtout en virage.
    Après 5 bonnes minute il est temps de poser encore avec un petit vent de travers.Le posé n'est pas très académique , avec un rebond de 50 cm est un passage sur une roue qui fait mourir le zing en bordure du champ ! (ç'a devient une habitude)
    [img][/img]
    avatar
    nico02
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 350
    avions abattus : 508
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 22
    Localisation : tergnier

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par nico02 le Lun 21 Mai 2012 - 18:23

    en même temps à cette époque il n'y a avait pas beaucoup de piste à part des champs :lol!:

    ADMINISTRATEUR
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 722
    avions abattus : 951
    Date d'inscription : 12/12/2009
    Age : 61
    Localisation : TERGNIER

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par ADMINISTRATEUR le Lun 21 Mai 2012 - 19:05

    Sauf qu'à l'échelle de l'avion le champ de lblé à plus l'allure d'une forêt tropicale !

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Mar 26 Fév 2013 - 16:51

    Après la chute du Nieuport 17
    La reconstruction s'est terminée par la confection du train d'atterrissage type maquette entièrement réalisée en bois de hêtre et ferrures. Seuls les caoutchouc d'amortissement ne sont pas tout à fait au point.


    La béquille de queue est elle aussi amortie mais le ressort de suspension est à l'extérieur pour des raisons d’accessibilité.


    Nono sera lui aussi équipé du même train d'atterrissage que je lui confectionne.

    pierre
    staff sergeant
    staff sergeant

    Messages : 124
    avions abattus : 142
    Date d'inscription : 22/12/2010

    le Nieuport 17 n° 175

    Message par pierre le Mar 26 Fév 2013 - 17:34

    C'est joli tout ça, Nono va etre content!

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Mer 27 Fév 2013 - 18:13

    Des roues pour le Nieuport à Nono

    Comme les roues maquettes sont relativement chères et pas forcément adaptées, on va en construire sur mesure.
    Comme matériel pour des roues de 160 mm, il faut:
    -Du CTP de 5 ou 6
    -Du CTP de 15 mm
    -De la chute de gaine cannelée électrique, ou du tuyau d'évacuation de machine à laver au diamètre 25 mm
    -Une vis de 6 mm assez longue, 2 rondelles de 6 mm, et 1 écrou de 6 mm (ou tige filetée)
    -Une perceuse
    -Outillage à main (lime, papier de verre, râpe à bois, compas)
    Découper dans du CTP (ordinaire) 4 rondelles aux dimensions souhaité (Ici 110 mm)
    Bien marquer le centre !

    Avec la perceuse, percer d'abord avec un petit foret de 2 ou 3, puis avec un foret de 6 le centre des 4 rondelles.


    Les monter ensuite sur la vis munie de ses rondelles et serrez très fort l'ensemble.

    Monter votre perceuse dans un étau en vous servant du manche de maintien ou la serrer avec modération par le corps.
    Monter ensuite dans le mandrin la vis et les rondelle empilées.
    Mettez en route la perceuse à faible vitesse, et avec votre lime rectifier au mieux les diamètres pour que cela tourne parfaitement rond.
    Attention au vêtements amples,qui risquent de se prendre dans la perceuse !

    Découper ensuite dans du CTP de 15 mm 2 carrés de 50 x50 mm qui vont servir à avoir le bon écartement, puis les percer en leurs centres .


    Présenter les carrés sur les rondelles et passer la vis au travers.

    Montez ensuite les ensembles sur la perceuse, et avec la lime, tailler les flancs intérieurs à 45°. (pour augmenter la surface de collage)


    Attention : Ne pas fixer définitivement les rondelles sur les carrés, c'est impératif !!!!!
    Couper à longueur exacte le tuyau cannelé et le présenter sur la roue. Recouper au besoin pour ajuster parfaitement.
    Couper un morceau de gaine de 8 cm de long et enlever environ 1/3 de son diamètre

    Insérer le morceau coupé dans la gaine (il va servir à maintenir le tore en place lors du collage), et présenter l'ensemble sur la roue.
    Il faut beaucoup de soin dans l'ajustage.
    Le montage doit être serrant !


    Coller les 2 bouts de la gaine avec de la colle PVC (sans oublier d'enfiler l'insert) , et laisser sécher sous presse.
    Demain on procèdera au montage !

    Le faux rond du tore est peu important, demain on le rectifiera à chaud lors du montage

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Jeu 28 Fév 2013 - 16:43

    Les tores étant collé à l'époxy rapide, il convient d'assembler les rondelles avec leurs pneus.

    Les flasques seront montées avec leurs pneus et serrées par la vis centrale. Le but étant de centrer le pneu sur la jante par pincement. Ensuite monter 4 vis à bois de part et d'autres des flasques.
    Il faudra par la suite repercer le moyeu au diamètre adéquate pour y introduire un insert tubulaire qui recevra la corde à piano de diamètre 6

    Les moyeux sont montés. Il faut alors bloquer les pneus dans la jante avec de la colle à chaud (pistolet). Puis lisser avec le doigt les parties qui se voient et éventuellement utiliser un sèche cheveux pour faire penétrer la colle dans les rainures de la gaine.Le fait de chauffer l’ensemble va détendre la gaine pour rendre le tore plus rond.(ici malgré la photo le faux rond n'est que de 0,5 mm, avec un léger balourd du à la colle epoxy)
    Le poids d'une roue de 160 mm ainsi construite n'est que de 120 gr, et est relativement résistante.

    Le train du Nieuport à Nono est en ébauche, les ferrures supérieures sont encore à monter (il faut le fuselage pour ajuster l’ensemble)et la corde à piano de 6 mm.
    IL ne restera plus qu'à peindre l'ensemble ou y ajouter un voile conique
    avatar
    Laurent
    major general
    major general

    Messages : 722
    avions abattus : 846
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Age : 43
    Localisation : la fere

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Laurent le Jeu 28 Fév 2013 - 22:43

    Du travail de pro :oops:

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Ven 1 Mar 2013 - 11:43

    Le final: les voiles coniques
    Cela commence par monter les rayons qui supportent le voile

    Puis la pose du voile qui est simplement collé. Pour plus de réalisme Nono pourras y rajouter de petits clous qui vont simuler les fixations du voile.

    Il ne restera plus qu'a peindre les pneus et les voiles aux couleurs choisies.

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Lun 29 Avr 2013 - 10:32

    Le Nieuport Delage de Raoul Lufbbery est désormais réparé et remis en état de vol. Il sera présent au 1 mai.

    2 ou 3 bricoles à terminer et il pourra voler de nouveau
    avatar
    Laurent
    major general
    major general

    Messages : 722
    avions abattus : 846
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Age : 43
    Localisation : la fere

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Laurent le Lun 29 Avr 2013 - 10:41

    - Le jour viendra ou il volera comme un dieu celui là j'en suis sure :roll:

    ADMINISTRATEUR
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 722
    avions abattus : 951
    Date d'inscription : 12/12/2009
    Age : 61
    Localisation : TERGNIER

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par ADMINISTRATEUR le Lun 29 Avr 2013 - 20:06

    un second modèle magnifique avec le DR I !
    avatar
    fredo02300
    airman first class
    airman first class

    Messages : 44
    avions abattus : 46
    Date d'inscription : 20/04/2013
    Age : 43
    Localisation : autreville

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par fredo02300 le Lun 29 Avr 2013 - 21:54

    j'ai hâte de le voir mercredi sais une tuerie cette avion!!!! :oui: en tout cas chapeau pour la construction.... :smiley super:

    Invité
    Invité

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Invité le Mar 30 Avr 2013 - 10:32

    Aucun mérite au bout de 180 avions construits !

    Contenu sponsorisé

    Re: Le Nieuport 17 N° 175

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 20:30