La référence aéromodélisme en Picardie

Actualité

partenaires


    Contruction du nouveau Komet ME 163

    Partagez

    Invité
    Invité

    Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Mar 12 Nov 2013 - 18:07

    Le premier fût détruit sur panne moteur et était un peu lourd, celui ci sera plus grand et motorisé par un 10 cc
    Ce sera le N° 181 construit !
    Comme vous l'avez constaté ce samedi le plan n'est pas très simple, et un peu fouillis ! Il a donc fallu le refaire entièrement selon mes critères de construction. Le profil de l'aile est un Horten autoporteur (grâce à l'excellent logiciel "Tracfoil")
    La partie fuselage est sortie de l'imprimante (cote réelle), mais dont le dessin est au 1/4.Pour avoir quelques cotes supplémentaires, il faudra les multiplier par 4 pour avoir les vrais grandeurs.
    Les gabarits de découpe pour les couples de fuselage, sont sortis en demi couples; Il faudra donc en produire deux demi pour avoir un couple entier.
    C2 à C 8, ainsi que la quille pour les maintenir sont prêt . (Je pense à Rémi pour la construction de ses bateaux)

    Les couples sont découpés dans du balsa de 6 mm
    Sur une grande feuille de papier, je dessine un axe sur lequel je trace la position des  couples de part et d'autre

    La construction peut commencer

    Comme sur un bateau, le début est une demi coque que l'on va coller avec précision.
    La seconde étape consistera, à compléter le premier collage par le reste des demi couples (c'est rapide mais il faut être précis)
    La découpe et le positionnement des pièces ne prend que 2 h (c'est vite fait)
    J'ai prévu des longerons sur le fuselage pour y maintenir les couples durant la manipulation du fuselage (cela évite de casser des pièces , mais n'est pas toujours évident)
    La vue de face permet de visualiser la concentricité des couples
    La pose d'un plancher isolera le pot de détente qui passera dessous et sera intégré partiellement au fuselage
    Le reste est prévu demain !

    ADMINISTRATEUR
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 722
    avions abattus : 951
    Date d'inscription : 12/12/2009
    Age : 61
    Localisation : TERGNIER

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par ADMINISTRATEUR le Mer 13 Nov 2013 - 8:12

    bon début
    avatar
    Laurent
    major general
    major general

    Messages : 712
    avions abattus : 837
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Age : 43
    Localisation : la fere

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Laurent le Jeu 14 Nov 2013 - 8:30

    - Déjà bien avancé dis moi et de belles photos pour en profiter,superbe construction  

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Jeu 14 Nov 2013 - 19:16

    Intégration du pot d'échappement
    Pour avoir un semblant d'aspect maquette, j'ai pensé intégrer le pot dans le fuselage. Mais comme il n'y a pas beaucoup de place, il faut en confectionner un sur mesure le plus léger possible !
    Conclusion on va apprendre à souder de l'alu !
    J'ai pour ce faire regardé plusieurs vidéo des années 30 pour voir comment ils s'y prenaient avec un chalumeau, et j'ai suivis ces conseils à la lettre !
    Voici en photos la conclusion de ces essais avec des baguettes alu (basse température achetées il y a plus de 20 ans et qui ont très peu servies.
    Premier essais avec un soudogaz
    Bof ! 

    Second essais toujours au soudogaz !


    C'est un peu mieux, il faut de l'entrainement, car les métaux fondent très vite ! Et tout ce travail pour avoir ça  

    Mais il y a encore du boulot d'adaptation pour demain !
    avatar
    Laurent
    major general
    major general

    Messages : 712
    avions abattus : 837
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Age : 43
    Localisation : la fere

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Laurent le Ven 15 Nov 2013 - 9:08

    - Moi, je trouve ça pas mal pour un début  

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Ven 15 Nov 2013 - 18:22


    Montage du pot de détente intégré

    En théorie seul le cylindre, et le carburateur dépasseront du fuselage (refroidissement du moteur), l'échappement est lui, sur le côté du sabot servant à l’atterrissage.L'opération du soudage des pièces n'a pas été facilité à cause de la petitesse des pièces et de leurs différentes épaisseurs, mais on y arrive  !!!!Le pot est fixé au cylindre et dans le fuselage avec une patte de fixation; (le porte à faux est relativement important)


    Dernière édition par JPV le Mar 19 Nov 2013 - 18:04, édité 1 fois

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Dim 17 Nov 2013 - 19:05


    Mise en place des nervures d'emplanture

    Comme vous le constatez , la corde de la nervure est "pile poil"dans l'axe du fuselage. Il à fallu tracer en "l'air" l'axe fictif du fuselage.  Le premier trou va servir de guide au rallonges de servos, qui passent dans un tube plastique. Le second trou de 12 mm sert pour la clef d'aile en alu, qui va réunir les 2 ailes démontable. ( Vous remarquerez que la clef est très loin des longerons (figuré par les petits carrés sur la nervure) c'est normal, car l'aile est en flèche (54°).  
    Pour monter la nervure, j'ai enlevé les supports de Karmans qui gênaient  (mais je les ai conservé). Les tubes plastique et la clef d'aile montée
    Vue de face

    La clef est parfaitement alignée,et perpendiculaire au fuselage  

    Demain, montage du système de largage du train principal
    Le truc est assez particulier à réaliser    
    Pour autre précision il a existé un autre ME 163 à train tricycle sous version ME 163 D
    A -t-il volé?????     
    avatar
    pieraut joel
    chief master sergeant
    chief master sergeant

    Messages : 208
    avions abattus : 244
    Date d'inscription : 24/05/2013
    Age : 52
    Localisation : chauny

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par pieraut joel le Lun 18 Nov 2013 - 15:04

    bonjour, jp tu va le faire décollé à partir d'un chariot.
    super boulot bravo
    a+ jojo:surp: 

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Lun 18 Nov 2013 - 17:16

    Hélas non, le chariot pose des problèmes de largage et de contrôle de la direction au décollage. Il faut impérativement monter un récepteur et un servo supplémentaire pour contrôler la roulette arrière.
    Le problème c'est posé lors de l’essai du chariot pour la Horten. L'aile partait à gauche sans que je puisse contrôler quoi que ce soit ! J'ai donc opté pour le vrai train du Komet.
    Construction et montage du train du Komet
    Pour infos le train du Komet (le vrai ci dessus) en cours de maintenance n'est pas prévu pour le décollage, mais uniquement pour pouvoir le déplacer dans le local;Celui prévu pour décoller est semble -t-il plus large.
    Cela doit ressembler à ça !
    Le tout est taillé dans du bois de hêtre (issus de récupération of course), est l'ensemble est largable après décollage (comme le vrai)
    Quelques détails du montage.  
    Une fourchette en alu vient enserrer un tube d'alu (faisant partie du train largable) et le maintien sur le sabot d'atterrissage. La commande est faite par un servo situé dans le fuselage.
    Lors du second passage sur la piste, la fourchette bascule et libère le train (les photos suivantes sont plus parlantes)

    La fourchette s'ouvre et s’efface

    Le train est largué   
    Il y aura collé sur le train du caoutchouc de protection
    J'aurai pu monter des amortisseurs de chaque côté des roues , mais il ne faut pas pousser le bouchon trop loin quand même !!!!!  

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Mar 19 Nov 2013 - 17:59

    Montage des emplantures d'ailes
    Les emplantures d'ailes vont recevoir les 2 demie ailes qui seront enfilées sur les clefs et maintenues en position par des goupilles ou un autre système du type élastiques (pas encore fixé sur la chose).
    La pose fût longue et difficile, car il faut respecter les angles pour aligner la clef d'aile et les 2 nervures d'emplanture et le tout sans références (si ce n'est que celles que j'ai été obligé de concevoir)
    2 petits renfort en CTP ordinaire supportent la clef (répartition des efforts sur le fuselage) , pose de 2 longerons principaux et 2 longerons secondaires (alignement des nervures)
    Au sein du fuselage les longerons principaux seront renforcés par une âme en balsa (fils en long)
    Sur la photo on distingue un tube en biais gris; C'est le passage des cables des servos commandes d'ailerons intégrés dans chaque aile. il est réalisé en tube plastique pour conduite électrique diamètre 16 mm. Ils traversent les longerons principaux.

    Demain ce sera la pose des karmans sur le fuselage et les emplantures d'aile.
    avatar
    Laurent
    major general
    major general

    Messages : 712
    avions abattus : 837
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Age : 43
    Localisation : la fere

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Laurent le Mar 19 Nov 2013 - 22:35

    - Très intéressant système de train roulant  
    avatar
    thunder1000
    senior master sergeant
    senior master sergeant

    Messages : 185
    avions abattus : 224
    Date d'inscription : 19/01/2010
    Age : 43

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par thunder1000 le Mer 20 Nov 2013 - 17:38

    Du beau boulot, une fois de plus ;)

    pierre
    staff sergeant
    staff sergeant

    Messages : 124
    avions abattus : 142
    Date d'inscription : 22/12/2010

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par pierre le Mer 20 Nov 2013 - 17:42

    Encore une belle construction à suivre!

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Mer 20 Nov 2013 - 19:01


    Construction de l'aile

    Tout commence par un petit plan pour ne pas se tromper et faire 2 ailes de même côté (ce qui m'est déjà arrivé). sur le plan sont représentés la position des longerons principaux inclinés à 61 °. (Trait noir en biais). Les traits verts et pointillés déterminent la position des nervures sur les longerons (quelle soit pour l'aile gauche ou droite)Les repères de commencement de la construction ( A et B) sont au bord du plan. A pour le sens de l'aile gauche , B pour l'aile droite.( c'est plus simple à voir qu'a dire).

    Pose des nervures

    Les longerons seront piqués avec des épingles sur le chantier en suivant l'angle représenté.Les nervures seront positionnées à blanc avant collage
    Remarque importante: l'angle des longerons étant de 61 °, la coupe les recevant doit aussi être à 61 °     
    Pose des nervures
    Si tout a été prévu il faut quelques minutes pour venir à bout des 2 ailes. Dans cette opération l'équerre est vitale !    
    Une remarque importante


    Pour toutes les constructions faisant appel à des profils, convexes (Symétriques, Dissymétriques, ou auto porteurs) il est impératif de munir vos nervures de talons. Le talon a pour effet quelque soit la taille de la nervure de conserver un profil d'aile constant !

    Talons sous les nervures

    Montage sur le modèle (aile gauche) :good:Les emplantures ne seront terminées qu'au montage définitif des ailes

    Aile droite (Re  )

    Le profil de l'aile est respecté.
    Le coffrage n'est plus qu'une formalité grâce au pistolet à colle!     

    2 petites heures de plaisir pour conclure    .Demain est un autre jour !    
    avatar
    nico02
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 346
    avions abattus : 505
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 22
    Localisation : tergnier

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par nico02 le Mer 20 Nov 2013 - 19:24

    es que les nervures sont toutes identiques ? Question 

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 17:05

    Absolument pas !!!!! Chaque nervure a sa propre longueur et sa propre hauteur, ce qui rend la construction de l'aile assez difficile. (D’où l'utilisation  des talons de nervures et du plan pour ne pas se gourer dans le sens de pose ). Et encore, là ne réside pas la difficulté essentielle, cette difficulté sera ressentie lors de la pose des Karmans et du coffrage de ceux -ci .  

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 17:37

    Et on continue la construction, par le coffrage des ailes, puis le coffrage des emplantures , opération fort peu intéressante, mais nécessaire.
    Montage des ailes coffrées
    La fixation par élastiques des ailes étant retenue, on procède au montage à blanc des 2 ailes. (vérification de la rectitude , de l'horizontalité, et de la facilité de montage )
    Une modification au niveau de la clef d'aile a été entreprise pour ce montage. A l'origine la clef traversait le fuselage dans sont intégralité. Dorénavant 2 demi clefs sont insérées dans chaque aile et un tenon empêchera la rotation de l'aile entière. Les 2 demi clefs seront tenues par un élastique tendu dans le fuselage .
    Que du classique !     

    Pour gagner du poids , j'ai opté pour une triangulation des emplantures, plus longue à faire mais plus solide ! (n'est représenté que le début de la triangulation)
    Une fois terminée l’opération alignement, le reste du coffrage est posé (en partie seulement, car les ailerons, les supports de servos, exct...ne sont pas encore conçus!)
    J'ai bien évidement pesé l'ensemble de la construction moteur compris. Le tout pour l'instant pèse 1850 Gr, décomposé comme suit; 750 Grs pour le moteur et le pot complet, 700 Grs pour le fuselage équipé avec son train, 400 Grs pour les ailes sans servos. Le poids total en ordre de vol devrait atteindre 2700 Grs, soit une charge alaire au alentours de 60/70 Grs au Dm².
     
    avatar
    thunder1000
    senior master sergeant
    senior master sergeant

    Messages : 185
    avions abattus : 224
    Date d'inscription : 19/01/2010
    Age : 43

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par thunder1000 le Jeu 21 Nov 2013 - 19:47

    Il est vraiment beau comme forme.
    J'aime vraiment  

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Sam 23 Nov 2013 - 9:53

    Construction et pose des Karmans
    La pose des Karmans est une opération très difficile pour cet appareil, car les congés de raccordement sont forts galbés et l'on doit employer du bois qui se fend facilement.
    Avec un peu de persévérance on y arrive !   
    Les lignes brunes sont en fait de la poussière de bois mélangée à de la colle pour réaliser des raccords un peu plus propre.
    L'opération de ponçage qui va suivre après le séchage, va être très très longue

    Découpage et montage des ailerons
    Sur le Komet, il y a des élevons pour la profondeur et des ailerons pour le tangage, sur celui-ci le tout est combiné en une seule partie (mixage des voies)
    Un seul et unique volet remplit cette fonction. Il ne comportera pas de charnières d'articulations et sera directement collé  sur l'aile grâce
    à l'Oratex (entoilage textile).
    Cela permettra d'avoir un bon alignement de l'ensemble une fois monté. Pour avoir une bonne précision de coupe j'utilise la scie à ruban qui va couper en angle les ailerons.

    Il ne reste plus qu'a coller les renforts et le tour est joué !        
    Demain est un autre jour !  
    avatar
    thunder1000
    senior master sergeant
    senior master sergeant

    Messages : 185
    avions abattus : 224
    Date d'inscription : 19/01/2010
    Age : 43

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par thunder1000 le Sam 23 Nov 2013 - 12:01

    super!  
    avatar
    Laurent
    major general
    major general

    Messages : 712
    avions abattus : 837
    Date d'inscription : 20/11/2011
    Age : 43
    Localisation : la fere

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Laurent le Sam 23 Nov 2013 - 12:24

    - Je parcours la construction en lisant les commentaires explicatifs et les images illustratives depuis le début du projet. Même si je sais que tu n'en est pas à ta première réalisation, j'en reste sur le ***** de voir l"avancement qui donne une impression d'aisance et de simplicité quotidienne.
    - Je dois dire que c'est déconcertant quand on sais que par moment nous nous prenons le choux sur des conneries et motivant de savoir qu'avec le temps nous pouvons avancer dans notre connaissances afin d'arriver à de telles réalisations. Et ça j'achète  .

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Dim 24 Nov 2013 - 17:30

    Comme je l'ai déjà dit , je n'ai aucun mérite après 181 avions de construit. Seuls les erreurs nous font progresser. Pour ma part j'adore construire, même si je suis toujours un éternel insatisfait de ce que je fais! Je voudrai ne jamais faire d'erreurs et que tout soit parfait, mais à l’impossible nul n'est tenu !En fait j'essaye de faire au mieux et de faire profiter à tous l'ensemble de ce que j'ai appris ou apprend encore.
    Finition des ailes et montage des servos
    Les ailerons sont en cours de fabrication, et montés en récupérant les queues de nervures coupées à la scie. Au niveau de la commande on insère un morceau de bois dur .

    Montage des ailerons sans charnières

    On n'a pas toujours des charnières sous la main, c'est mon cas aujourd’hui, mais pour l'avoir déjà expérimenté, je préfère le mode sans charnières. C'est l'entoilage textile qui sert d'articulation.
    L'avantage est que le montage est sans jeu, ne coute pas cher, est facilement réparable et évite de faire des trous dans le longeron qui doit les recevoir et est très solide. Comme le Komet est aussi un planeur,les ailerons sont en principe bien appliqués sur le longeron (ce qui évite les turbulences et l'augmentation de trainée théorique). La méthode de pose est simple !  
    Il suffit de mettre l'aileron au dessus de l'aile avec le débattement maximum, de le piquer d'épingles (pour ne pas qu'il bouge durant l'application du solartex.(Ici il s'agit d'une bande collante)
    Puis on procède à l'opération inverse sur le dessus de l'aile.
    On vérifie que le débattement peut se faire dans les 2 sens ! A la place des charnières on peut utiliser les bandes textiles qui bloquent les colis sur les palettes;
    c'est extrêmement solide !   

    Montage des servos

    Les ailes ne sont pas encore poncées et entièrement recouvertes, on en profite pour fixer les longerons qui vont tenir les servos. 2 petits carrés de bois dur (ici chute de hêtre (ou ne pas être là est la question)sont collés sur 2 nervures au droit de la clef. (très solide à cet endroit)  
    Après on peut refermer les ailes équipées des chapeaux de nervures, et finaliser en perçant les emplacements des servos!
    Le tout se terminera par  le montage des saumons suivis d'un généreux ponçage demain !
    Si y n'a des qui croiven't qui n'a qu'a, et ben n'ont qu'a z'y viendrent !!!!!!!!    

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Lun 25 Nov 2013 - 16:58

    Finition du fuselage partielle
    Le fuselage est recouvert de panneaux de balsa (2 ou 1 mm) selon les courbures à donner. Le gros problème sur le balsa de 1 mm est qu'il est très fin, et dans certain cas, au galbage, il se casse !
    Bref dans les endroits plus difficile la pose fût longue, mais l'ensemble avant ponçage est correct.

    De l'autre côté
    Tous les raccords seront mastiqués pour cacher les défauts, avec de l'enduit de finition placo. (très fin et très léger après séchage)
    A propos de poids
    Il y à quelques années, j'ai vu fleurir quelques sourires lorsque j'ai parlé du pistolet à colle pour une construction de modèles réduits. Pour beaucoup suite à ce que j'ai entendu, le pistolet à colle présentait le défaut d'alourdir inconsidérément le modèle. Je n'ai pas écouté et ai construit plusieurs modèles avec., puis j'ai décidé de comparer au pesage de la colle, les bâtons et la colle liquide.
    Pour ce qui est des bâtons de colle à chaud , j'ai  en ai utilisé 20 de 200 mm de long sur 12 mm de diamètre (poids total: 300 grs de colle à chaud à 15 grs par bâtons) 
    Pour ce qui est de la colle liquide vinylique, j'avais conservé par chance ce qui m'a permis de construire le même modèle. Le poids de la colle utilisée est à peu de chose près égal !
    Conclusion il vaut mieux utiliser la colle à chaud beaucoup plus rapide.

    Confection de la dérive

    Le temps de tracer et couper les baguettes tout au plus 10 mm se sont écoulées.

    Montage à blanc sur le modèle

    Quelques modifs seront à faire (il y a bien longtemps que je ne m'occupe plus du plan ! )
    Il reste pour demain l'autre partie basse munie de sa roulette directrice
    C'est tout pour aujourd'hui !

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Jeu 28 Nov 2013 - 16:46

    Après un petit intermède jardinier, la construction reprend.

    Montage de la dérive mobile

    Si l'on respecte tous les plans que j'ai consulté, il faudrait avoir des doigts de fée pour monter et surtout démonter la dérive du modèle. (ce que bien évidement je n'ai pas)
    Il a donc fallu prévoir un montage solide , efficace et simple pour la maintenance et le réglage. La construction des 2 dérives ne présentant pas de spécificités particulières, je ne m'étendrai pas dessus
    J'ai donc prévu une petite trappe d'accès qui facilitera la pose , le réglage ou éventuellement le démontage des 2 dérives (haute et basse). Le système comporte un palier, dans lequel est glissé une corde à piano de 3 mm. Cette corde à piano commande la dérive haute par un pliage à 90 °enserré dans le pied de dérive. Le pliage n'est pas collé mais monté sans jeu dans un petit bloc de hêtre. Les charnières de la dérive haute, sont collées et assurées dans le volet mobile de la dérive. L'autre partie des charnière est montée vissée dans le volet fixe.Pour démonter l'ensemble, il suffit de retirer les 2 vis des charnières du volet fixe et de tirer doucement le volet de dérive.
    Pour la partie basse ou second volet, le principe est le même au niveau des charnières. En plus est ajouté une bague serré avec une vis qui maintien le second volet dans l'axe du premier. (commande de direction au roulage)

    Détails du montage

    Après de desserrage des vis maintenant les charnières de la dérive haute, tirez doucement la dérive vers l'arrière
    Puis desserrez la vis de maintien dans le palier (qui sert aussi à la commande de la dérive)
    Desserrez ensuite la bague de la dérive basse
    Extraire en tirant vers le haut la corde à piano (il y a 2 plats qui servent à aligner les 2 parties de dérive)
    Il n'y a plus qu'a tirer la dérive basse vers l'arrière, après desserrage des vis de charnières
    Un petit montage simple ,mais qui à demandé un peu de "réfléchissement"   
    Le fuselage est maintenant terminé (du moins le gros œuvre) pour m'apercevoir que la roulette de queue est un peu trop haute par rapport au sabot. Il y a un risque de capotage sur l'herbe. Je vais donc de nouveau réfléchir  pour résoudre ce petit problème. Prochaine étape finition et construction de la machine à faire les verrières.
     

    Invité
    Invité

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Invité le Sam 30 Nov 2013 - 11:05

    Comme je l'ai dit plus haut le plus gros problème sera l'atterrissage sur un terrain en herbe, la roulette de queue étant située plus haute que le patin d’atterrissage, le freinage va accentuer l'inclinaison du nez et provoquer un capotage à coup sûr. Le risque de casse est important , surtout pour la dérive. De même avec la configuration actuelle du train principal (assez bas et large), au décollage le Komet va être freiné par l'herbe. Ces 2 conditions ne vont pas faciliter le pilotage. Conclusion on modifie le système pour le rendre plus fiable!
    Le montage du nouveau système : Le patin rétractable
    Le but: Rehausser le Komet pour lui permettre de décoller facilement avec une incidence de départ favorable;  Permettre un atterrissage sans capotage (en théorie)
    A quelques détails près il ressemble au vrai
    Tout commence par une étude de faisabilité, sur papier pour valider ce qu'il est possible de monter sur le modèle compte tenu du poids et de l'encombrement.
    Un petit dessin valide le concept.

    On passe à la réalisation et au montage.

    Le principe de fonctionnement est simple: Un parallélogramme déformable est commandé par un ressort . En position arrière, le patin est rétracté derrière le train principal au cours du décollage.
    Dès que le train est largué, au second tour de piste, le patin est tiré par le ressort et vient se mettre en position d'atterrissage. L'avancée du patin est limité par une butée qui sert aussi à éviter un enfoncement trop important. Les photos ci dessous sont plus parlantes !

    Contenu sponsorisé

    Re: Contruction du nouveau Komet ME 163

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 3:50