La référence aéromodélisme en Picardie

Actualité

partenaires


    BF 109 G 10

    Partagez
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    BF 109 G 10

    Message par JPV le Lun 11 Jan 2010 - 17:53

    Recouvrement du fuselage en 3mm avant ponçage !
    [img][/img]

    Montage du 34 cc en même temps pour valider les fixations moteur
    [img][/img]

    Pose du capot pour vérification de l'alignement des puits de mitrailleuses MG, avant ponçage.




    C'est presque bon ![img][i[/img][img][url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=190&u=12355216][/img]


    La suite après la salle de bain
    JP
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par JPV le Jeu 15 Avr 2010 - 11:22

    Après la dure confection du moule de capot, et du cône d'hélice en polyester, la partie ajustage ne fût pas une partie de plaisir, loin s'en faut.
    De face:
    [img][/img]
    De profil gauche:
    [img][/img]
    De profil droit
    [img][/img]
    La construction, malgré une reprise des plans, est assez difficile, surtout lorsqu'il faut adapter un gros moteur de 34 cc qui refuse de rentrer sous le capot.
    avatar
    nico02
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 345
    avions abattus : 505
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 22
    Localisation : tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par nico02 le Jeu 15 Avr 2010 - 16:27

    cela prend forme!!
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par JPV le Jeu 15 Avr 2010 - 19:08

    Confection des gabarits de verrière.
    Indispensable, pour rendre le modèle ressemblant.
    De face:

    [img][/img]
    De profil
    [img][/img]
    Il ne reste plus que la partie centrale (basculante) à confectionner.
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par JPV le Ven 16 Avr 2010 - 10:41

    Du gabarit à la réalisation, il n'y a qu'un pas.
    Bien dans la phrase, mais pas aisé sur la confection.
    Du gabarit, a la confection du pare-brise blindé.
    [img][/img]

    Montage du pare brise sur le BF 109 pour essais(blindage fait dans un morceau de Lexan de 4 mm d'épais)
    [img][/img]

    L'essai semble concluant !
    [img][/img]
    La suite au prochain N°
    avatar
    thunder1000
    senior master sergeant
    senior master sergeant

    Messages : 185
    avions abattus : 224
    Date d'inscription : 19/01/2010
    Age : 43

    Re: BF 109 G 10

    Message par thunder1000 le Ven 16 Avr 2010 - 13:04

    féliciations, ça prend forme!

    Dès que j'ai fini mon batiment, j'y range mes avions, et je rattaque!
    Un jour viendras...
    ça me démange! :lol!:
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par JPV le Ven 16 Avr 2010 - 18:16

    Un jour viendra !, un jour viendra, un grand aigle noir ......
    Comme dit la chanson
    avatar
    Philippe
    chief master sergeant of the Air Force
    chief master sergeant of the Air Force

    Messages : 264
    avions abattus : 394
    Date d'inscription : 21/02/2010
    Age : 44
    Localisation : Etreillers

    Re: BF 109 G 10

    Message par Philippe le Sam 17 Avr 2010 - 14:31

    Je suis vraiment admiratif du travail accompli, j'attends la suite avec impatience.
    Quelle est la prochaine étape prévue ?

    Je dois avoir de la doc sur les BF 109 Suisses et Finlandais si cela t'intéresse ???




    N'hésite pas ! 8)
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par JPV le Dim 18 Avr 2010 - 10:51

    Pour la doc, j'ai la même !
    Confection de la verrière du BF 109
    A 5 h du mat debout pour commencer à découper l'alu de la verrière.(un sacré boulot de découpe).Heureux les possesseurs d'Extra 300, quand la verrière est fournie dans le kit.
    Vue de côté
    [img][/img]

    Et vue de face
    [img][/img]
    Demain la partie arrière, et l'ajustage de l'ensemble sur le modèle.
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par JPV le Dim 25 Avr 2010 - 15:44

    Montage à blanc de la verrière de cockpit
    [img][/img]
    De 3/4

    [img][/img]
    De côté
    [img][/img]
    De face
    Ouf pas facile de cintrer du plexiglas, encore pire à chaud !
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par JPV le Dim 2 Mai 2010 - 11:24

    Pose des échappements du Daimler Benz 605 sur le capot.
    coté carbu

    [img][/img]

    Côté droit
    [img][/img]

    De face[img][/img]

    Et Martial Dubrockmeuh à l'intérieur !

    [img][/img]
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Le train rentrant hydropneumatique

    Message par JPV le Dim 5 Sep 2010 - 19:35

    Cahier des charges
    -Le train doit pouvoir, rentrer ou sortir lentement avec réalisme.
    -Il ne doit pas couter cher (sinon pourquoi ne pas en acheter un à 350 €)
    -Il doit être puissant
    -Facilement réparable en cas de casse, avec de faibles moyens
    -il doit être léger et résistant et le plus petit possible de manière à être logé dans l'épaisseur d'une aile d'avion
    La solution l'hydropneumatique maison
    On commence par un petit dessin (qui vaut mieux qu'un long discours)
    [img][/img]
    Le dessin n'est pas très clair mais l'explication si !!!!
    On part d'un réservoir (cartouche de gaz butane vide)qui sera la source motrice (sous pression de 4 bars)
    Un distributeur 3/2 (soit une vieille électrovanne 3/2 réformée, soit un petit robinet 3 voies, ou autre de confection artisanale)
    Un petit réservoir hydraulique (dont la contenance sera au moins égale à la capacité maximale des chambres de vérin de train)que l'on pourra confectionner en mécano soudure, de manière à avoir la plus grande surface possible.
    Principe de fonctionnement
    Lorsque le servo moteur sera commandé, la pression d'air du réservoir, s'appliquera sur la surface du réservoir hydraulique.La pression d'air agira a ce moment comme un piston sur une grande surface de liquide hydraulique.
    Dans le cas d'une force perpendiculaire à une surface plane d'aire S, on obtient la définition suivante :
    p = \frac{F}{S}

    En exemple: si votre réservoir d'air est gonflé à 4 bars par Cm², lorsque vous actionnerez la sortie du train, cette pression se portera sur la surface du liquide 10 cm².On obtient alors: P=4 bars X par S= 10Cm²=40 bars à la sortie hydraulique.Dès lors il suffit d'appliquer la même relation sur la surface des pistons de vérins de trains, pour obtenir une pression acceptable.(a 40 bars vous défoncez l'aile).Pour ma part, la surface des pistons est de 2 Cm², soit une force de 8 Kgs en bout de train.
    Confection des vérins
    [img][/img]
    On part d'une vis CHC que l'on tourne et sur laquelle, on visse un joint à lèvre en plastique de confection perso.Le ressort de rappel doit être puissant, et ne pas perturber la course du vérin.(les plans sont dispo)
    [img][/img]
    Dans un tube alu récupéré sur un vieux escabeau, on confectionne le corps de vérin.Les fonds et la culasse sont tiré d'un morceau d'alu de la CME (découpé par Baptiste,quand il était en stage avec moi)
    [img][/img]
    On monte le tout pour essayer
    [img][/img]
    Et quand tout marche à la perfection, c'est tout bon !!!![img][/img]
    On monte les tirants de vérins (8 Kgs de pression tout de même)et on vérifie l'étanchéité.
    [img][/img]
    [img][/img]
    Et pis c'est tout !!!!!!Na !!!!
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Construction de la mécanique des trains de BF 109

    Message par JPV le Mer 8 Sep 2010 - 17:10

    Naturellement, pour se faire chi....., on va respecter la géométrie, et la cinématique de fonctionnement du train du BF 109;Comme c'est un train rentrant vers l'extérieur de l'aile et qu'en plus il est incliné (aussi bien dans l'aile que sorti), il faut d'abord élaborer un plan.De plus il faut tout loger dans l'épaisseur de l'aile, et qu'il soit fonctionnel.Pour cela j'utilise un logiciel de dessin qui me permets faire fonctionner le train sans le construire.Gros gain de temps et de matière. [img][/img]Temps de réalisation du plan 1 heure.
    [img][/img]Le temps de découper des morceaux d'alu (c'est toujours l'escabeau) et on attaque le traçage et le perçage dans la foulée.Traçage sur marbre, et trusquin de précision,de rigueur.
    En ce qui concerne le perçage , je recommande d'utiliser un foret à centrer, avant tout perçage au différents diamètres (question de précision). [img][/img]Un tas de copeaux,et quelques traits de scie plus tard !!!
    [img][/img]
    Voilà le résulta !
    [img][/img]
    Pour peaufiner le tout j'utilise un étau limeur, qui à ma place va dresser les faces de la pièce.(C'est un vieux modèle anglais qui date de 1908 (modifié en 1909)mais qui travaille encore avec une précision extraordinaire.Il a été remplacé par la fraiseuse, beaucoup plus rapide.[img][/img]
    Voilà déjà la partie la plus facile a fabriquer.(Le pire c'est qu'il y en a 2 à faire)
    [img][/img]
    Passons désormais aux choses sérieuses !
    [img][/img]
    Il y a une rainure perpendiculaire a faire, pour pivoter le train de 90 °;Une grande précision s'impose au perçage.
    Un petit coup de machine et le tour est joué.La rainure est faite.
    [img][/img]
    Et re petit coup de machine pour effectuer les divers angles à respecter.
    [img][/img]
    [img][/img]
    Comme on le constate sur la photo d'un BF 109 G 6, le train forme un angle de 76° avec l'aile, ou 14° avec la verticale passant par le cockpit.
    [img][/img]
    Je dois donc de nouveau effectuer un perçage de précision sous un angle de 76°;
    [img][/img]
    Le résulta obtenu, nous donne ce que vous voyez, train sorti.[img][/img]
    Et train rentré !
    Et pis c'est tout !!!! Na !
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par JPV le Sam 11 Sep 2010 - 10:49

    Mécanique pré- montée.L'angle prévu de 76° est respecté.[img][/img]
    Reste la confection des axes de train, des jambes et a préparer la partie hydraulique,puis faire les essais.
    Nota :En cas de non fonctionnement hydraulique,le train du BF 109 est prévu pour fonctionner uniquement à l'air comprimé.
    Ce qui m'évitera d'importantes modifications au cas ou !
    Autre vue de dessous
    [img][/img]
    Autre vue de dessus
    [img][/img]
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Un micro détendeur pour le 109

    Message par JPV le Sam 18 Sep 2010 - 10:32

    Si l'on suit le dessin et l'explication sur le train hydropneumatique, on s'aperçoit qu'il manque une partie importante, celle du contrôle de la pression d'air dans le réservoir hydraulique.Ce qui est résolu par le micro détendeur
    En effet, si le réservoir d'air est gonflé à 4 bars, la pression qui introduite dans le réservoir hydraulique sera elle aussi de 4 bars.Si on multiplie la surface du liquide par la pression d'air , on va obtenir une valeur supérieure à X fois la valeur de la pression d'air.
    Ex: pression d'air (4 bars) X par la surface du liquide (10 Cm²)on obtient 40 bars par Cm².Pression énorme au niveau des pistons de trains.(ils n'y résisteraient pas)

    L'astuce est d'introduire dans le circuit d'air un détendeur.

    [img][/img]
    Le micro détendeur confection locale
    [img][/img]
    Le micro détendeur d'air va abaisser la pression, pour donner une valeur acceptable sur la surface hydraulique.
    Ex: si pour une pression d'air (0,500 bars)la surface est de 10 Cm², on aura: 0,500 X 10 = 5 bars sur les pistons de trains.
    Et pis c'est tout ! Na !!!!
    avatar
    del vecchio sylvain
    senior airman
    senior airman

    Messages : 83
    avions abattus : 111
    Date d'inscription : 10/01/2010
    Age : 45
    Localisation : champs

    Re: BF 109 G 10

    Message par del vecchio sylvain le Sam 18 Sep 2010 - 11:51

    super mécanique jp enfin un pro et chapeau pour les plans autocad
    A+
    avatar
    Philippe
    chief master sergeant of the Air Force
    chief master sergeant of the Air Force

    Messages : 264
    avions abattus : 394
    Date d'inscription : 21/02/2010
    Age : 44
    Localisation : Etreillers

    Re: BF 109 G 10

    Message par Philippe le Sam 18 Sep 2010 - 20:42

    Alors là chapeau bas !!! :shock:
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Pour ceux qui ne connaissent pas le fonctionnement d'un détendeur

    Message par JPV le Dim 19 Sep 2010 - 11:34

    Ce que j'oublie souvent c'est de ne pas expliquer les fonctionnalités et principes de base des éléments que je construit.
    Fonction du détendeur:
    Le détendeur à pour fonction dans ce cas d'abaisser une forte pression d'un gaz contenu dans une bouteille ou réservoir, pour permettre une utilisation quelconque.(soudage autogène, compresseur d'air, ex.....)
    Constitution du détendeur
    Il est basé sur la déformation d'une membrane qui entraine un clapet, sous l'action d'un ressort.
    [img][/img]
    Ici le détendeur est en position repos.Le clapet est fermé et ne laisse pas passer l'air (4b)du réservoir.
    [img][/img]
    Sous l'action de la vis de réglage, le ressort est enfoncé, et entraine la membrane déformable.L'air du réservoir peut désormais passer au travers du clapet du détendeur jusqu'à une valeur déterminée par la pression que l'on désire exploiter (pour mon cas, 0.5 b)
    Le ressort et la membrane sont chargés de maintenir l'équilibre entre l'air qui entre sous 4 b et l'air de sortie à 0.5 b.CQFD
    [img][/img]
    Le ressort et sa membrane
    [img][/img]
    Le chapeau de fermeture et sa vis de réglage[img][/img]
    Le clapet de fermeture à l'opposé de la membrane
    Et pis c'est tout ! Na!
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Construction des ailes du BF 109 G

    Message par JPV le Dim 19 Déc 2010 - 10:08

    La construction commence par l'étalage du plan sur une grande table parfaitement plane.
    Après la séance de découpe des nervures, vient celle de la découpe de la clef d'aile (pièce la plus importante)
    C'est elle qui va supporter les efforts durant les évolutions du modèle.Si elle est trop faible il y aura un grand risque de rupture lors d'une ressource après un piqué.
    Elle doit aussi être la plus légère possible, pour ne pas alourdir inconsidérément le modèle.
    Celle-ci est réalisée en alu de 1mm dans du matériaux de récup. [img][/img]
    Compte tenu de sa grande largeur, et par expérience, je pense qu'elle devrait tenir le choc.
    On passe à l'étape suivante.Le positionnement des nervures d'emplanture (côté fuselage pour les non initiés)
    pour vérifier qu'elles coïncident avec le plan.
    [img][/img]
    On notera la forte épaisseur des premières nervures, qui renforcées avec du CTP, supporteront les chocs du train d'atterrissage.
    Une précision importante relative aux nervures.
    Le fait d'utiliser du balsa épais ( 3 ou 4 mm lorsque l'on construit un gros modèle)pour les nervures n'apporte absolument rien à la solidité de la construction de l'aile.Cela ne fait qu'alourdir le modèle inutilement.Le rôle de la nervure est de se conformer au profil d'aile que l'on a choisi, lorsque l'on coffre l'ensemble de l'aile.C'est la construction en caisson qui en fait la rigidité.
    Positionnement du train sur le plan. [img][/img]
    Hormis un léger raccourcissement des supports, le train rentre dans la construction.
    Positionnement du reste des nervures d'ailes sur le chantier. [img][/img]
    On remarquera que toutes les nervures possèdent un talon au bord de fuite.Ce talon lors de la conception va permettre d'éviter un vrillage de l'aile, lorsque les longerons seront collés et sécheront.C'est le cas le plus fréquent que l'on rencontre lors des constructions d'aile à profils biconvexes dissymétriques.(cas du NACA 24 15 que j'emploie souvent pour des avions de ce type)
    Le talon va servir de cale de hauteur sur toutes les nervures.Il faut remercier jean Claude Etiemblé, pour la réalisation remarquable de son logiciel de traçage des profils (Tracfoil).Pour infos , avant je calculais toutes les nervures (abscisse,ordonnées, et report des points de traçage sur du papier millimétré)travail fastidieux, surtout en présence de nervures n'ayant pas la même longueur.(Autant de dessins que de nervures)
    Pour ceux qui veulent s'y coller, je peux expliquer la technique.
    [img][/img]
    Il reste encore à confectionner, 4 fausses nervures d'aile (la 4', 5') qui vont renforcer les tasseaux support de train.
    C'est tout pour aujourd'hui na!
    avatar
    p40 curtiss
    chief master sergeant of the Air Force
    chief master sergeant of the Air Force

    Messages : 275
    avions abattus : 353
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 46
    Localisation : tergnier

    : BF 109 G 10

    Message par p40 curtiss le Dim 19 Déc 2010 - 11:21

    j _pierre ton travaille sur le bf est trés instructif je suis impatient pour la suite ; beau travaille je suis fan
    avatar
    nico02
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 345
    avions abattus : 505
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 22
    Localisation : tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par nico02 le Dim 19 Déc 2010 - 13:05

    cela commence a prendre forme merci la colle pistolet! :D :lol!:

    uvasheka
    airman first class
    airman first class

    Messages : 31
    avions abattus : 33
    Date d'inscription : 29/11/2010

    Re: BF 109 G 10

    Message par uvasheka le Jeu 23 Déc 2010 - 11:52

    Très intéressant!

    Bonne continuation!

    Stéphane

    pierre
    staff sergeant
    staff sergeant

    Messages : 124
    avions abattus : 142
    Date d'inscription : 22/12/2010

    Proto train rentrant J-P.

    Message par pierre le Mar 28 Déc 2010 - 11:50

    aie aie super travail que tu fait la !!!
    Nous sommes d'accord J-P dans ton concept, les pressions
    en amont et en aval du second réservoir sont identiques.
    La pression appliquée sur le piston du vérin sera donc égale à celle de sortie du détendeur.
    pour ton exemple : la pression = 0,5 bar
    la surface du piston = 2 cm2
    ce qui nous donne un effort dynamique F = 0,5 X 2 = 1 daN
    Attention, meme si l'on néglige les pertes de charge , les frottements ect ... il te faudra déduire la force opposée du ressort de rappel , qui est proportionnelle à son écrasement.
    Pour en terminer J-P tu peux te permettre d'éliminer le second réservoir. Moins de poids et moins encombrant.
    Ton exposé est très bien fait bravo.
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par JPV le Mer 29 Déc 2010 - 16:07

    Merci à Pierre pour ses commentaires.Je ne peux hélas supprimer le réservoir N° 2;pour des raisons pratiques, en particulier le fais d'utiliser une électrovanne 2 voies sur la partie air.Lorsque c'est de l'air qui s'échappe, ce n'est pas un problème, mais lorsque c'est de l'huile le modèle risque d'en être noyé, et je suis obligé de de me trimbaler avec un bidon, alors qu'une simple pompe à vélo suffit.
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 816
    avions abattus : 1208
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: BF 109 G 10

    Message par JPV le Mer 29 Déc 2010 - 16:58

    L'aile du BF 109 et une des ailes (avec celle du Spitfire)des plus compliquées à construire.Lorsque d'habitude je mets une dizaine d'heure à en construire une normale , celle-ci m'a pris le double.
    De forme trapézoïdale,avec une épaisseur de profil qui diminue à chaque nervures, le positionnement sur un chantier est délicat.(surtout lorsque les nervures possèdent un talon, lorsque l'on veut éviter le vrillage)
    Bref: cela c'est du passé. [img][/img]Prépositionnement de la clef d'aile pour vérification.
    Montage de la seconde partie[img][/img]
    Le concept est bon et le tout se monte parfaitement.
    Il ne reste plus, qu'a couper ce qui déborde, pour assembler les 2 parties.
    Mais auparavant, je découpe les bords d'attaque (à l'ancienne), car les lames de ma scie à ruban, ne durent que très peu de temps (malgré un montage soigné)J'ai utilisé une lame de 10 mm de largeur (à l'origine c'est du 6)renforcé, qui n'arrive pas à tenir plus de 15 minutes à la coupe ?Je pense que la lame est trop large et son rayon de courbure est trop petit pour cette scie, ce qui fait qu'elle casse !Un spécialiste peut -il me donner un avis là dessus ?
    Quoi qu'il en soit voici la méthode pour les non initiés.
    Tracez la largeur du bord d'attaque avec soins.Puis utilisez une cornière qui va vous servir de guide.
    [img][/img]
    Avec un cutter, en plusieurs fois vous découpez en suivant le guide.[img][/img]
    En théorie vous obtenez 2 beaux longerons coniques.
    [img][/img]
    Il ne reste plus qu'a faire un essais de montage sur les ailes, et s'armer de patience pour poncer hardi-petit sur le morceau.(en respectant le profil of course)
    [img][/img]
    La prochaine étape:La jonction des 2 demi-ailes.

    Contenu sponsorisé

    Re: BF 109 G 10

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017 - 17:40