La référence aéromodélisme en Picardie

Actualité

partenaires


    les avions prototypes

    Partagez
    avatar
    nico02
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 346
    avions abattus : 505
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 22
    Localisation : tergnier

    les avions prototypes

    Message par nico02 le Mer 6 Avr 2016 - 17:26

    voici un panel d'avion a l'état de proto mais qui auraient mérité leur place dans les avions les plus beau ou pas

    commençons par le commencement
    en 14 les allemands construisent un avion de cartoons
    le dfw t28 floh
     
    drole d'oiseau

    avion lui sorti a 118 exemplaire mais on peut ce demandé comment a t il fait


    un avion d'une bizarrerie étonnante merci les australiens  
    la suite demain
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 829
    avions abattus : 1218
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: les avions prototypes

    Message par JPV le Jeu 7 Avr 2016 - 17:48

    C'est en apparence un avion agricole ?
    avatar
    nico02
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 346
    avions abattus : 505
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 22
    Localisation : tergnier

    Re: les avions prototypes

    Message par nico02 le Jeu 7 Avr 2016 - 19:23

    tout a fait martial !!!
    aujourd'hui les avions anglais
    En 1940, la RAF se mit à craindre une pénurie d’appareils à opposer à la puissante Luftwaffe, vu les dégâts que les bombardements pouvaient infliger aux usines aéronautiques.Neuf semaines et deux jours plus tard l'usine Miles Aircraft sort ceci


    une bien jolie machine qui ressemble un peu au tempest ou au typhoon.  
    Le M 20  fut doté d’un train d’atterrissage fixe à large voie dont les jambes étaient garnies avec un carénage aérodynamique, d’un moteur Rolls-Royce Merlin XX de 1.260 cv, il présenta des performances très intéressantes, plus rapide que le Hurricane même s’il l’était moins que le Spitfire alors en production, son rayon d’action était supérieur à celui des deux autres chasseurs et sa charge de munitions était plus importante.
    malheureusement  la défaite de la Luftwaffe dans les cieux britanniques, il apparut que la RAF n’avait jamais risqué de manquer de chasseurs – et n’en manquerait sans doute pas – et le besoin du M.20 disparut. Il ne fut jamais produit en série et le premier prototype fut détruit.
    deuxieme avion du jour
    Le gouvernement britannique est  à la recherche d’un avion de chasse doté d’un moteur refroidi à l’air et pouvant opérer sous les tropiques
    l'usine Martin-Baker Aircraft sort ceci ( martin-baker créateur du siège éjectable)




    le MB5 était sans contredit le chasseur à hélices le plus évolué de son temps et s’attira rapidement nombre d’admirateurs. Le moteur Rolls-Royce Griffon 83 entraînait deux hélices contrarotatives, éliminant ainsi l’effet de couple et permettant au MB5 d’atteindre des vitesses inégalées pour un avion à hélices. Ceux qui ont eu le privilège de piloter le MB5 n’avaient que des commentaires élogieux pour ce chasseur fort manœuvrable, puissant et racé.L’avènement de l’avion à réaction allait toutefois sceller le sort du MB5 de deux façons plutôt qu’une. Deux mois après le vol initial du MB5, la RAF prenait livraison de ses premiers Gloster Meteor. Le seul MB5 jamais fabriqué sombra plutôt dans l’oubli et connût une fin peu glorieuse comme cible dans un champ de tir.
    ( pour info sa vitesse max est de 740 km/h alors que le P 51 est de 703 km/h )
    c'est tout pour aujourd'hui
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 829
    avions abattus : 1218
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: les avions prototypes

    Message par JPV le Ven 8 Avr 2016 - 17:17

    Je pense à une petite erreur au sujet du second avion ,lorsque tu parles d'un moteur refroidi à l'air. C'est un moteur en ligne refroidi à l'eau (12 cylindres en V probables)
    avatar
    nico02
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 346
    avions abattus : 505
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 22
    Localisation : tergnier

    Re: les avions prototypes

    Message par nico02 le Ven 8 Avr 2016 - 17:32

    exact !!
    les avions italiens, malgré de nombreuses marches arrière sur leur machines, leur ingénieurs avaient des idées.
    Ce pays était à la fois l’allié le plus proche de l’Allemagne nazi, loin devant le Japon ou encore la France de Vichy, et pourtant son niveau technologique, notamment dans le domaine aéronautique était l’un des plus faibles de toutes les nations de l’Axe.

    En décembre 1939, conscient de l’incapacité de l’industrie italienne à produire un moteur à réaction dans les délais les plus courts, l’ingénieur Campini commença à étudier la possibilité de monter un petit compresseur à trois étages sur un moteur à pistons classique.C’est ainsi que le motoriste italien Isotta-Fraschini proposa un moteur en étoile entrainant un compresseur totalement caréné. L’air, une fois comprimée, était mélangé à du carburant brulé grâce à un injecteur à pas variable. Le principe était plus complexe encore que celui du classique réacteur, et surtout bien plus gourmand en carburant, mais il permettait néanmoins d’avoir rapidement un avion assez rapide à mettre en ligne. La Regia Aeronautica passa commande pour trois prototypes sous la désignation de Caproni-Campini N.1.





    En janvier 1942, l’état major italien décida de stopper le programme devant l’avancée technologique des constructeurs allemands, et la promesse faite par le RLM (ministère de l’air nazi) de fournir des jets de combat à la Regia Aeronautica. Les Caproni-Campini N.1 furent stockés sur la base d’essais de Caselle, dans la banlieue de Turin, jusqu’à la fin des hostilités.


    LE 22 avril 1939
    C'est le premier vol du prototype et seul exemplaire de l'avion de chasse Aeronautica Umbra Trojani AUT.18.
    Les essais sont décevants, et en dépit des modifications qui lui sont apportées, aucune amélioration notable n'est constatée. Le projet est abandonné.




    on remarque que cet avion italien ressemble beaucoup au MB 152 Français.  


    demain deux nouveaux appareil italien !!
    avatar
    nico02
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 346
    avions abattus : 505
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 22
    Localisation : tergnier

    Re: les avions prototypes

    Message par nico02 le Sam 9 Avr 2016 - 10:02

    aujourd'hui je continue sur les avions italiens
    L’Ambrosini SAI.207 est un avion monoplace, monomoteur à ailes basses, avec une cellule en bois

    Le moteur de cet appareil est un Isotta-Fraschini Delta R.C.35, comportant 12 cylindres en V inversé et refroidis à air, de 705cv. Malgré l’augmentation de la puissance du moteur, la structure doit être allégée au maximum pour compenser la prise de poids due au moteur plus lourd, à l’armement et aux divers instruments de l’appareil, et garder ainsi des performances intéressantes.
    L’appareil démontre rapidement des capacités très intéressantes avec des vitesses supérieures à 540km/h. Malheureusement, suite à une panne-moteur, l’appareil s’écrasa le 5 décembre 1940, entrainant la mort du pilote d’essai Mario Faccioli.
    le second prototype pris l’air, propulsé cette fois par un moteur Isotta-Fraschini Delta RC.40 de 750cv. Il est également armé de deux mitrailleuses Breda-SAFAT de 12,7mm approvisionnées de 175 cartouches chacune.
    Ce deuxième prototype du SAI.207 impressionne, avec ses vitesses maximales en palier de l’ordre de 575 à 625km/h selon l’altitude, de 750km/h en piqué à 3000m, ainsi que ses 850km d’autonomie. Seul une présérie de 12 exemplaires fut réalisée entre mars et juillet 1943 pour essais opérationnels.

    il ressemble fortement a cette avion Français. Le Caudron 714


    le monoplace SAI 403 DARDO en vue de faciliter sa production de série. La structure de l’appareil avait été modifiée et renforcée, la voilure redessinée avec un nouveau profil et une flèche de bord d’attaque accentuée, tout comme le fuselage arrière et l’empennage, équipé d’un stabilisateur à incidence variable en vol. Enfin la roulette arrière devenait escamotable. Désignée SAI 403 Dardo, la ‘version de série’ du SAI 207 était en fait un nouvel avion.



    c'est tout pour aujourd'hui
    avatar
    nico02
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 346
    avions abattus : 505
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 22
    Localisation : tergnier

    Re: les avions prototypes

    Message par nico02 le Lun 11 Avr 2016 - 19:27

    aujourd'hui je vais un peu parlé d'avions russes car il y en a à foison

    En 1932, l'armée soviétique veut un chasseur de nouvelle génération pour remplacer ses vieux biplans. Tupolev décide de répondre à la demande du gouvernement. L'équipe de Pavel Sukhoi développent ceci:

    Le ANT 31 equipé d'un train escamotable, d'un cockpit fermé et d'un canon de 20 mm, il est en 1933 le meileur avion de chasse du monde.


    mais un certain Nikolaï Polikarpov proposera le I 16 qui deviendra le chasseur standard de l'armé soviétique

    Passons a un autre avion russes le Bisnovat SK 1
    pas grand choses à dire sur ce modèle a part son moteur v 12 klimov de 1050 chevaux et sa vitesse  de 710 Km/h. Les vols d'essai ont commencé en Janvier 1939, l 'avion a d' excellentes performances pour un avion de cette période. A titre d'exemple il est plus rapide que le P 51D qui sortira en 1943 ( 703Km/h) et a un moteur plus petit que celui ci .

    avatar
    nico02
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 346
    avions abattus : 505
    Date d'inscription : 27/12/2009
    Age : 22
    Localisation : tergnier

    Re: les avions prototypes

    Message par nico02 le Mer 13 Avr 2016 - 17:40

    À la suite de la demande de la VVS( armée de l'air russe) pour un chasseur monoplace équipé d'un moteur Klimov à refroidissement liquide et d'un turbocompresseur TC-2 à deux niveaux, le bureau d'études Soukhoï conçut deux prototypes nommés I-135. L’avion fut un chasseur de moyenne altitude, son turbocompresseur et quelques innovations lui permettaient un plafond plutôt haut. Il fut décidé de construire deux prototypes. Le premier prototype, appelé Su-1 à partir de décembre 1940, fut terminé le 25 mai 1940 à l’usine N° 135. L’appareil vola pour la première fois le 15 juin avec A.P. Tchernavski comme pilote, les tests continuèrent jusqu’au 3 août, date à laquelle Tchernavski endommagea l’avion en se posant avec le train d'atterrissage rentré. Une fois les réparations finies mi-septembre, les tests reprirent avec cette fois P.M. Popelnyushenko aux commandes. Les tests continuèrent jusque fin avril, mais le manque de fiabilité des turbocompresseurs TC-2 fit que l’appareil n’était pas au même niveau que le Yakovlev I-26, déjà en production. Le programme fut arrêté le 16 avril 1941 par le gouvernement



    Le Yatsenko i 28 est conçu par un collaborateur de Nikolaï Nikolaïevitch Polikarpov. Pour le remplacement du Polikarpov I-16, il est le concurrent du I-180, mais ne connaît pas de sort plus heureux que ce dernier.
    L'I-28 est un monoplan basé sur plusieurs techniques de construction. L'avant du fuselage, jusqu'au poste de pilotage inclus, est en tubes d'acier, recouverts de panneaux démontables en alliage léger, contenant également les réservoirs d'essence et d'huile, et l'armement : deux mitrailleuses lourdes et deux légères sur le premier prototype. La queue est en bois, de construction semi-monocoque en contre-plaqué de bouleau, probablement de construction similaire à l'I-15.
    Les premiers essais débutent avec le printemps 1939. Ils montrent de bonnes possibilités de vitesse. L'avion dépasse 565km/h à 7.000m, atteint 10400 mètres, montre un bonne vitesse ascensionnelle en atteint 8000m en 12 minutes. Il est à noter que l'armement n'est pas monté du fait de l'absence de synchroniseur de tir, encore en développement pour ce moteur. Les essais révèlent cependant que la stabilité n'est pas au rendez-vous, l'avion ayant sensiblement le comportement du I-16, en pire.
    Le 1er Juillet 1941, V.P. Yatsenko rejoint l'équipe d'A.S. Yakovlev, avec lequel il va participer à la création du Yak-3. Une des conséquences principales de la faillites de ces deux prototypes (I-18 et I-28 ) est que, ces avions n'étant pas entré en production dès 1939 comme il a été prévu, les VVS de l'Armée Rouge se trouvent encore majoritairement équipées d'I-16 et d'I-15 en Juin 1941, lorsque les allemands attaquent.



    c tout pour aujourd'hui
    avatar
    JPV
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 829
    avions abattus : 1218
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 61
    Localisation : Tergnier

    Re: les avions prototypes

    Message par JPV le Jeu 14 Avr 2016 - 10:10

    Et c'est déjà bien !

    Contenu sponsorisé

    Re: les avions prototypes

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 21 Oct 2017 - 1:29